loading Musée Mariana

La période paléochrétienne


Nef sud de la basilique - © Ville de Lucciana Abside de la basilique - © Ville de Lucciana Vue de la basilique et du baptistère paléochrétiens - © Pixel Envol Mosaïque qui ornait le choeur de la basilique - © Ville de Lucciana Mosaïque qui ornait les bas-côtés de la basilique - © Ville de Lucciana Reconstitution de la basilique paléochrétienne - © Stella Production Vue du baptistère - © Pixel Envol La cuve baptismale et le sol mosaïqué - © Ville de Lucciana Mosaïque du baptistère - © Ville de Lucciana Mosaïque du baptistère - © Ville de Lucciana Mosaïque du baptistère - © Ville de Lucciana Mosaïque du baptistère - © Ville de Lucciana Proposition de restitution du baptistère - © Isabelle Istria
Contexte historique
Au crépuscule de l’empire romain et dans une période économiquement prospère, s’ouvre une nouvelle page de l’histoire du site avec la construction, au début du Vème siècle après J.-C., du complexe paléochrétien de Mariana. Il est composé d’une cathédrale et d’un baptistère et constitue probablement l’un des tous premiers édifices de culte chrétien de Corse.
 
La cathédrale
Une cathédrale est une église où siège l'évêque ayant en charge un évêché, ici l’évêché de Mariana. La cathédrale de Mariana est construite directement sur les ruines de la ville antique et son plan est relativement classique :
- Deux rangées de colonnes en granite délimitent trois nefs.
- A l’est, une abside semi-circulaire marque l’extrémité du chœur.
- A l’ouest, un vestibule était réservé aux fidèles non encore baptisés.
- Sur le chœur surélevé par un podium étaient placés l’autel principal ainsi qu’un large banc où se tenaient les hommes d’église durant la messe.
 
Parmi les mosaïques qui ornaient le sol, l’une illustre un passage de la Bible (Livre d’Isaïe, 11,7), répertoire jusqu’alors inconnu en occident.
Cette cathédrale a servi de lieu de culte durant tout le haut Moyen-âge (du VIème au XIème siècle ap. J.-C.) faisant de Mariana un haut centre du pouvoir politique et religieux en Corse.
 
Le baptistère
Le baptistère, contemporain de la basilique, est une petite construction en brique de plan cruciforme avec, en son centre, une cuve baptismale où les fidèles recevaient le baptême. Le sol est recouvert d’une mosaïque illustrée de motifs aquatiques (canard, poissons), de personnifications (des fleuves du paradis ?) et d’un cerf. La cuve était surmontée d’un baldaquin sculpté supporté par des colonnes. Il a subi plusieurs transformations durant le premier Moyen-âge et était encore en fonction au temps de la construction de la Canonica au XIIème siècle.
 
Des constructions à l’ouest de la basilique ont été interprétées comme un possible palais épiscopal, résidence de l’évêque.
L’habitat lié à cette cathédrale n’a pas encore été découvert mais une basilique funéraire  paléochrétienne a été mise en évidence sous l’actuelle église romane de san Parteo.





Plan du complexe épiscopal - © Ville de Lucciana Plan du baptistère - © Daniel Istria